Or et argent

Nouvelle secousse dans le cours de l’or

Il existe une triple divergence baissière sur le RSI et le MACD, qui nous recommanderait plutôt la prudence actuellement, mais cette triple divergence s’était déjà produite en automne 2005, juste avant la brève incursion au-dessous de la moyenne mobile de long terme à 325j, et la hausse majeure jusqu’à $15. Ce test contre le bas s’était révélé être un formidable piège à ours ! Aurons-nous droit à une nouvelle secousse ou un nouveau piège à ours avant la prochaine avancée majeure ? De plus la fiscalité de l’or est contraignante, mais des pistes de défiscalisation existent – consultez ce site http://www.defiscalisation-strategies.com – pour savoir comment…. Nous pouvons également voir sur ce graphique un triangle ascendant, figure de continuation haussière. J’ai remonté ma fenêtre d’achat à $12,8 en suivant la moyenne mobile exponentielle à 200 jours. Le risque de baisse max se situe selon moi à -9,6% (baisse jusque sur la moyenne mobile de long terme à $12,2). Risque identique à celui de l’or.

Sur le marché des contrats à terme pour l’argent, les 8 plus grandes positions « short », c’est-à-dire ventes à découvert sur l’argent, représentent des promesses de ventes d’argent supérieures à la quantité d’argent disponible sur le marché (estimée à seulement 300 millions d’onces (9’300 tonnes) par les pessimistes et peut-être 500 millions d’onces pour les autres). C’est une aberration totale ! S’il y a une chose qui distingue l’argent de toutes les autres classes d’actifs, c’est cette énorme position short du marché COMEX des contrats à terme, prise par quelques individus, agissant dans un but de manipulation de plus en plus évident du marché de l’argent. Mais ces positions devront tôt ou tard être couvertes, sans quoi les vendeurs à découvert pourraient être confrontés à devoir racheter en catastrophe leurs contrats pour esquiver l’obligation de livrer une marchandise devenue introuvable sur le marché. Ce jour-là, le prix de l’argent pourrait prendre l’allure d’une fusée interstellaire…

Il est choquant de comparer la quantité totale d’argent qui reste disponible (entre 10’000t et 16’000t) avec la quantité totale d’or accumulé depuis les débuts de l’humanité (env.150’000t). Où est donc passé tout l’argent qui a été extrait des anciennes mines du Mexique par les espagnols ? Consommé ! Les 95% de toute la production mondiale historique de l’argent ont été consommés par l’industrie : photographie, technologie, médical, défense militaire, électronique, composants high tech,… alors que presque toute la production d’or a été accumulée.

Baisse des stocks d’argent

Aujourd’hui la production plafonne, et le déficit de l’offre est comblé par le recyclage et la fonte de vieux stocks d’argent par les gouvernements et les privés, ce qui réduit toujours plus la quantité totale d’argent qui reste en circulation. C’est bien simple, nous nous retrouvons aujourd’hui avec des stocks situés à un plus bas niveau historique. Alors que la baisse des stocks de cuivre, de zinc, de plomb, de nickel, de cobalt, d’uranium et de pétrole produit des hausses de prix phénoménales, le prix de l’argent reste largement à la traîne :
Le pétrole est passé de $10 à $63 : hausse de 6 fois.
Le zinc est passé de $0,35 à $1,50 : hausse de presque 5 fois
Le cuivre est passé de $0,75 à $3,58 : hausse de presque 5 fois
Le plomb est passé de $0,2 à $0,9 : hausse de presque 5 fois
Le nickel est passé de $3 à $22 : hausse de plus de 7 fois
L’indium, le molybdène, le cobalt sont tous en hausse de plus de 10 fois !
L’uranium est même en hausse de 13 fois son prix d’il y a quelques années !
Et l’argent ? Même pas 3 fois son prix !
Le travail des banquiers centraux sur l’or, et des manipulateurs sur le marché de l’argent métallique est admirable : il nous permet d’en acheter encore à un prix artificiellement bas. Mais le petit jeu risque de se terminer de façon très brutale, sitôt que la demande d’investissement commencera réellement à décoller. 9’300t de stocks d’argent, cela représente seulement $4 milliards ! C’est vraiment minuscule. Infime. Cela signifie qu’un seul milliardaire pourrait à lui seul assécher complètement le marché de l’argent métallique, avec une demande de livraison physique! Le magazine Forbes estimait dernièrement le nombre de milliardaires à 946 dans le monde. Bill Gates, Warren Buffet et le mexicain Carlos Slim possèdent une fortune de $51, $40 et $50 milliards, respectivement. La fortune de tous les milliardaires se monterait à $3’500 milliards. Et celles des millionnaires à $33’300 milliards !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *